RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
top sites
RSS

Bienvenue

Le contexte du forum se situe actuellement en l'an 1987.

Le thème se base sur le jeu The Wolf Among us de Telltales Games ainsi que du comics original présenté par Bill Willingham.

Nous jouons actuellement après les événements du jeu The Wold among us, donc tous ses personnages ayant décédés précedemment dans l'histoire du jeu ne seront pas jouables sur le forum, à moins d'une dicussion approfondie avec le staff.

Forum pour public mature, soit minimum 16 ans.

rps libres

• RP Libre

• RP Libre

• RP Libre

• RP Libre

Si vous avez des questions, rejoignez notre:



 

Partagez | 
 

 Alice Pleasance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Acrimonie

Acrimonie
Messages : 49
Disponibilité : Test

MessageSujet: Alice Pleasance Mer 24 Déc - 16:22

DOSSIER N° : 8673ACPLEASANCE04387


Nom : Carroll Pleasance
Prénom : Alice
Sexe : Féminin
Nationalité : Américaine
Base d'opération: Gotham City

Date de naissance: 27 novembre 1976
Lieu de naissance: Gotham City
Rhésus: O+

Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Situation familiale: Fiancée à Billy
Autre information: Alice travaille en tant que secrétaire à Wayne Enterprises


Génétique du patient
Taille : 1m57
Poids : 55 kilos
Description physique du sujet : Aussi douce d'intérieur que d'extérieur, Alice ressemble étrangement à la petite fille du Conte Alice aux Pays des Merveilles. De longues mèches ondulées et blondes tombent sur ses épaules et roulent jusqu'à ses omoplates tandis qu'une frange courte et droite recouvre son petit visage rond et fragile. Souvent, une passe à cheveux noire y fait office.

Deux billes bleues scintillantes brillent sur ce petit visage et de frêles pommettes roses naissent de chaque côté de son nez et une paire de lèvres subtiles - et souvent tâchées d'un rouge à lèvres rouges - rebondissent sur un petit menton rond. Elle orne souvent ses oreilles de perles ou de subtils bijoux d'argent ou de pierres.

Alice est sculptée d'un frêle et petit corps, bien que l'ont arrive à discerner de belles rondeurs qu'elle cache souvent sous d'épais tissus. Elle n'est pas longue, mais suffisamment grande et vient souvent compenser par de jolis escarpins. Elle se vêtit d'élégants et sobres vêtements et fait souvent ressortir la femme en elle qu'elle n'exprime pas assez autrement. Voulant à tout prix se différencier de la fille à la femme, bien qu'elle soit trop pudique pour vouloir montrer ce qui fait d'elle une femme et non une petite fille.

Évolution notable du sujet : C'est une douce âme qui cherche à vivre sa vie paisiblement et qui souhaite donner de l'amour à tous ceux qui lui ont apporté leur magie. Elle songe d'ailleurs à rendre visite au Chapelier Fou, mais sera-t-il encore là ?



Profil psychologique
Alice est un cœur d'artichaut, ne vivant que pour le bonheur de son entourage. Elle possède une maîtrise de soi incroyable et fait preuve d'une grande patience, préférant souffler les feux ardents qu'à les raviver. Elle fait tout pour éviter les conflits et fait de son possible pour ramener à elle ceux qui se sont éloignés. Alice n'à jamais eu recours à la violence, bien qu'elle aurait eu l'occasion à de trop nombreuses reprises. La blondinette attise l'affection autour d'elle et chérie ceux qui sont près d'elle. Sauf que le petit bout de femme reste une pauvre naïve et peine souvent à dissocier le vrai du faux. Elle passe un peu trop son temps à côtoyer les rêves, plus qu'elle n'embrasse la réalité. Alice aime la fantaisie, les films à l'eau de rose et les peluches que l'ont offre à son conjoint, ou celle que l'ont reçoit parce que son petit ami ou son prétendant l'a gagné à un jeu de fête-foraine. Elle chérie les douces - même si petites - attentions de la part de ses congénères et conservera toujours une valeur sentimentale aux présents qui lui ont été offerts. De même qu'elle gardera toujours espoir en l'humanité, quand bien même si la ville croule de mal intentionnés.

Sa fragilité et son manque de caractère la bloquent parfois dans certaines circonstances où elle aurait souhaité lever la tête pour affronter la tempête, bien qu'elle ne regrette pas son don naturel à les calmer. Son côté poltron la maintient un peu trop sur les voies raisonnables, celles qui ne nous mettront jamais en danger, du moins, celle que vous croyiez sécuritaires et celles qui sont sans goûts et amer. En revanche, elle a de l'énergie à revendre, et elle cache bien sur elle son humour qu'elle n'offre qu'aux plus intimes. Bien qu'elle soit gentille, douce et aimable, Alice pourrait faire parti de ceux qui sont sans intérêt, les personnages auxquels on ne s'attache pas, ceux qu'on laisse sur de vulgaires chiffons fripés dans le fond de la corbeille. Elle ne fait pas partie des femmes caractérielles, des charismatiques et de celles qui vivent le nez levé, à son grand regret.



Antécédents et suivi du patient


Elle attrapa du bout des doigts le papier qui dépassait d'entre l'un des tiroirs de son bureau. Tirant un brin, elle le fit glisser pour complètement le faire sortir et en scruta son contenu. L’épais papier avait jaunit avec le temps et quelques déchirures avaient abîmé les rebords, particulièrement les pointes qui s'étaient courbées dû à l'humidité. Sa propriétaire n'avait jamais songé à le plastifier et son cadre s'était brisé quelques années auparavant. Il avait été condamné à passer sous la poussière, enfermé là, sous les piles de dossiers.

Ce papier là représentait son diplôme, celui qu'elle avait obtenu à l'université. Elle avait été étudiante en secrétariat pendant deux ans et c'est de cette façon qu'elle fit la rencontre d'un homme prénommé Billy, qui deviendra avec les années son fiancé. Étudiant dans le même campus, les deux se croisèrent fréquemment et prirent même le temps de faire connaissance, découvrant par la suite qu'ils partageaient un centre d'intérêts commun. Bons amis, ils perdirent néanmoins contact lorsqu'Alice quitta l'école, s'attachant vite aux routines du travail. Ce n'est qu'un an passé qu'elle décrocha un emploi aux entreprises Wayne.

Seuls quelques mois à peine s'en suivirent pour que Billy ne redonne contact, surprenant la demoiselle à sa porte, un bouquet à la main pour qu'il ne révèle son attachement pour elle. Alice fut d'abord réticente, mais réalisa quelques jours plus tard que les sentiments de Billy étaient réciproques. Les deux devinrent amants quelques temps, puis Billy demanda Alice en mariage, dévoué à sa tendre et douce moitié.

Dans la même saison, la jeune femme fit la rencontre d'un de ses collègues, le scientifique renommé et intelligent Jervis Tetch, travaillant pour Wayne Entreprises. Tetch était un adorable personnage, il était quelqu'un de dévoué et de têtu. Lui et Alice étaient devenus très proches, un temps de l'année, mais Alice ne devina jamais les sentiments qu'éprouvait réellement Jervis pour cette dernière. Ou lorsqu'il les lui déclara, Alice avoua ne ressentir que de l'amitié pour lui.

Puis, son fiancé refit surface, Alice et lui se disputèrent et Billy jura qu'il ne voulait plus jamais la revoir. C'est le matin suivant qu'Alice, anéantie, reprit de main molle son travail. Tetch, qui fut au courant de la nouvelle, saisi l'occasion et essaya de charmer la belle en lui faisant démonstration de sa technologie et sa capacité à contrôler les gens via un chapeau à puce, mais Alice ne fut pas impressionnée. N'abandonnant pas, le scientifique amoureux se rendit à la résidence de sa destinée et c'est vêtu d'un étrange accoutrement qu'il invita la secrétaire à l'extérieur. Une soirée agréable, bien qu'un peu bizarre. Alice apprécia l'intention de son ami, mais ne leva pas le degré qu'elle éprouvait pour lui.

À son retour chez elle, elle surprit Billy, rose à la main, qui l'attendait dans l'espoir de se réconcilier. Alice retomba dans les bras de son promis, au grand désarroi de Jervis.

Mais le malin scientifique, qui ne perdait pas espoir, élabora un plan et manipula Billy pour qu'il, quelques jours plus tard, rompre avec Alice. Toutefois, le chagrin ne dura pas, car Batman vint s'en mêler et vint alors révéler à Alice qu'il s'agissait d'un coup tordu de la part de son collègue. Tetch n'eut d'autres choix que d'utiliser - bien qu'il s'était promis de ne pas le faire - sa technologie sur Alice, l'emmenant avec lui.

Son voyage ne dura pas, puisque Batman revint se mettre dans ses pattes, brisant le dernier recours qu'avait le pauvre Chapelier qui sombra dans la criminalité et la folie. Alice fut sauvée par son fiancé, qui s'excusa de ce qui s'était passé plus tôt. Alice le pardonna, lui et Tetch. N'éprouvant pas de rancune pour celui qui avait presque brisé sa vie.

Jervis Tetch avait été un adorable personnage, car oui. Il l'avait été. Il sombre désormais dans Arkham, prisonnier des griffes de la folie et de la rancune qu'il a envers Batman.

Quant à Alice, elle perdit de vue son ex-collègue lorsqu'il fut enfermé à l'Asile. Restée de son côté la secrétaire qu'elle ne cessa jamais d'être, en compagnie de Billy, qu'elle prévoit marier bientôt.
***

Le bout de papier avait glissé de ses doigts, elle s'était penchée pour le ramasser. Lorsqu'elle se redressa, de gros bras forts l'entourèrent et c'est un Billy heureux qui vint poser ses lèvres sur sa joue. Un sourire étira les lèvres de l'élégante jeune femme, qui s'était retournée pour mieux l'enlacer. Elle posa son menton sur l'épaule forte de son fiancé, lorgnant le mur, ses yeux glissèrent sur une photo d'elle et de son collègue. Un jour, elle ira peut-être à Arkham, prendre de ses nouvelles. Il avait été un ami, un collègue, ça, elle ne l'oubliera jamais.

Même s'il se révèle un jour être un potentiel tueur.
Revenir en haut Aller en bas
http://fables.onlinemmorpg.net

Acrimonie

Acrimonie
Messages : 49
Disponibilité : Test

MessageSujet: Re: Alice Pleasance Mer 24 Déc - 16:23

L'ex de la dame est entré dans l'appartement et a volé les précieux bijoux de la femme. Il a enlevé le chaton en sa possession. Il a brisé une lampe, laissé ouvert quelques tiroirs, y a fissuré une assiette qu'il a remit en oubliant le petit morceau de porcelaine au sol, ce qui expliquerait les tâches de sang sur la poignée de porte, ce qui ne serait donc pas le sang du chaton. Le chaton perdait déjà ses poils, puisqu'il était en pleine mue et donc quand on l'a attrapé, des poils déjà morts se sont arrachés en le prenant. Ce n'est donc pas un meurtre.

Découvrir que c'est son ex :

Une photo dans l'appartement d'eux deux a été déchirée en deux et la dame révèle que c'était son ancien petit copain sur la photo, qu'elle avait elle-même déchirée, mais ils ne retrouvent pas l'autre moitié. L'ex est le seul à avoir la clef de l'appartement, d'où que la porte d'entrée était intacte. Il y avait du sang sur la poignée de la porte parce qu'il s'était assuré que la porte avait été verrouillée pour ne pas que quelqu'un entre pendant son crime. Les bijous volés étaient bien gardés sous le lit et avait été verrouillé par une petite clef que seuls les deux amants connaissaient l'emplacement, c'est à dire dans le dernier tiroir sous un journal intime... Où a été volé la photo des deux ex-conjoints. Seulement, la serrure de la boîte a bijoux n'a pas été abimée, puisqu'il a usé de la clef qu'il a replacé exactement au même endroit pour ne pas porter à confusion. Il a ouvert le tiroir juste au dessus pour camoufler le dernier tiroir. Pourtant tout autour a été abimé, signe de colère, de vengeance.


Darien et la dame entrent dans l'appartement, la demoiselle a de la difficulté à ouvrir la serrure parce que celle-ci est vieille et plus tellement fonctionnelle. Entrant dans l'appartement, il ne remarque pas encore la poignée tâchée de sang mais détecte l'odeur. Il remarque en premier lieu les poils et les tâches de sang sur la moquette, puis il inspecte la vaisselle, remarque la fissure sur une assiette et les débris laissés dans l'appartement par l'agresseur. Ils entrent dans la chambre de la victime et il remarque quelques tiroirs ouverts où seulement les objets avaient été déplacés. Il inspecte et il ne découvre la boîte aux bijoux que lorsque la dame le lui révèle et lui montre leur disparition en précisant banalement que la boîte avait été bien gardée et cachée sous le lit. Darien découvre que la serrure n'a pas été défoncée, que seul l'utilisation d'une clef était possible. Il demande où se trouve la clef et elle le lui montre, précisant qu'elle était placée exactement comme avant son départ. Darien farfouille et y trouve un journal intime qu'il ne lit pas, sauf qu'il découvre un encadrement vide collée sur l'une des pages. Ils ressortent et Darien s'asseoit sur le fauteuil, ouvre la télé et scrute les éléments, touchant les poils de chat un peu partout, déjà bien étalés dans l'appartement. Il les touche, sèches, morts, éparpillés, pas que sur la scène de crime. Il se lève et part en avant pour... Découvrir le sang sur la poignée. Il le renifle, pas du sang de chat. Il ouvre la porte et scrute les environs. Il la referme et va en arrière. Pas de signe de porte déffoncée, seule la serrure a été abimée par un manque de douceur. Il se souvient de la difficulté éprouvée par la dame lorsqu'elle est entré dans l'appartement. Darien repart et dit à la dame qu'il trouvera. Il retourne à son bureau et réfléchit. et il découvre que c'est l'ex de la dame et retourne le lendemain lui demander son nom. Il va le trouver et ils trouvent le chaton, il le ramène au poste et explique à la dame tous les détails et lui redonne son chat. FIN.

Nom de l'ex : John Hutson, Fable du conte le Dénichet.
Revenir en haut Aller en bas
http://fables.onlinemmorpg.net
 

Alice Pleasance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jasper & Alice Forever
» Alice Blood [Attente de Réponse]
» Alice Cullen
» Alice always lost... [Validée]
» Alice Logan [validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM TEST :: Catégorie 1 :: Forum 1-